Fin de l’obligation du port du masque dans les transports, mais toujours de rigueur dans certains lieux

Depuis lundi 16 mai 2022, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun : tramways, métros, trains ou avions… Cette levée de l’obligation est justifiée par un net recul de l’épidémie de Covid-19 en France.

 

Dans un tweet en date du 11 mai, Olivier Véran dit :

« La situation sanitaire, en constante amélioration, nous permet de lever l’obligation du port du masque dans tous les transports, dès lundi. Il reste recommandé, notamment pour les personnes fragiles ».

 

Attention aux sous-variants d’Omicron

 

Pour autant, cela ne veut pas dire que l’épidémie est terminée. Selon les chiffres de data.gouv.fr mis à jour le 14/05/2022, le nombre moyen de cas confirmés quotidiens est de 30 733 cas positifs, 699 nouvelles personnes hospitalisées quotidiennement et 74 nouvelles entrées en soins critiques.

 

Ces chiffres viennent témoigner d’une nouvelle évidence : les réinfections se multiplient. Il semble que les sous-variants d’Omicron en soient les responsables, car toujours plus transmissibles avec une baisse de l’immunité chez les personnes vaccinées ou ayant contracté le virus.

 

« L’immunité naturelle acquise après une première infection par Omicron ne semble pas très efficace, avec un taux d’anticorps probablement insuffisant ou en tout cas pas suffisamment neutralisant pour contrôler les infections à venir, et une mémoire immunitaire pas très optimale », explique Bruno Megarbane, chef de service de réanimation à l’hôpital Lariboisière.

 

La grande majorité des transmissions se faisant dans les lieux clos comme les transports, les personnes à risque où celles qui souhaitent se protéger doivent utiliser un masque FFP2. Étant un masque de protection respiratoire, il va permettre de filtrer l’air que vous inspirez et vous protéger contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne comme le coronavirus. 

 

Dans quels lieux le masque est-il encore obligatoire ?

 

Le port du masque reste obligatoire dans les établissements de santé et médico-sociaux. Cette obligation concerne les soignants, les patients ainsi que les visiteurs.

 

Le masque reste obligatoire dans les cabinets de professionnels médicaux, les pharmacies, les laboratoires et les EHPAD. Vous retrouverez dans ce document toutes les informations complémentaires sur l’obligation du port du masque ainsi que les démarches à suivre en cas de test positif.



Call Now Button
Conformément à l'interdiction d'utilisation du graphène dans la fabrication des masques par la France et aux recommandations de l'Anses : nos masques FFP2 Made in France ne contiennent pas et n'ont jamais contenu de graphène.
This is default text for notification bar