Le port du masque recommandé par le Covars

Avec l’arrivée de cette « huitième vague » de contaminations, le Covars (Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires) qui a remplacé le Conseil Scientifique, recommande de « porter le masque dans les transports ». C’est ce qu’a déclaré la présidente du Covars au micro de France Info.

 

Les chiffres proposés par Santé Publique France attestent de cette recrudescence des contaminations liées au Covid-19. Au 02/10/2022 il y a eu 37 453 nouveaux cas confirmés en 24 heures et une augmentation de +19,4 % sur 7 jours. Le taux d’incidence a quant à lui augmenté de 35,2 % sur 7 jours.

 

Pour Brigitte Autran qui est à la tête du Covars, le port du masque doit « devenir une sorte de geste civique » et elle estime qu’il « faut vraiment recommencer à porter le masque dans les transports et dans tous les endroits peuplés ».

 

Pas d’obligation de port du masque en vue pour le Covars

 

L’arrivée des nouveaux vaccins bivalents le lundi 3 octobre qui ciblent le variant Omicron va permettre de « de mieux limiter l’infection et la transmission ».

 

Il n’y a donc pas pour l’instant de spectre d’un retour de l’obligation du port du masque dans certains lieux comme les transports ou les lieux clos.

 

À l’inverse, nos voisins allemands viennent de présenter plusieurs mesures le 1er octobre. Les masques FFP2 deviennent obligatoires à partir de 14 ans dans les trains de longue distance. Les autorités locales deviennent également compétentes pour imposer le port du masque sur les liaisons locales en train et en bus, ainsi que dans des espaces publics intérieurs tels que les magasins et les restaurants. 



Pourquoi utiliser un masque FFP2

 

Dans ce contexte de forte circulation du virus et avec un port du masque qui n’est pas généralisé, notamment dans les transports, le masque FFP2 s’avère être un outil efficace pour se protéger d’une potentielle contamination.

 

Lorsque vous portez un masque FFP2 vous réduisez le risque d’être exposé à des particules potentiellement contaminées dans l’air lors de l’inhalation à la différence du masque chirurgical qui protège uniquement votre entourage contre l’expulsion de particules contaminées par vous-même.

 

Nos masques FFP2 permettent de filtrer près de 94 % des particules solides d’une dimension de 0,06 µm à 0,1 µm et des particules liquides d’une dimension de 0,29 µm à 0,45 µm.

 

Le respect des gestes barrières doit également être pris en compte comme le fait de se laver fréquemment les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, respecter les règles de distanciation ou encore aérer fréquemment les pièces.

 

La présidente du Covars, Brigitte Autran, recommande également aux personnes concernées (plus de 60 ans, personnes fragiles et entourage des personnes fragiles) de se faire vacciner durant cette nouvelle campagne qui débute le 3 octobre.



Call Now Button
Conformément à l'interdiction d'utilisation du graphène dans la fabrication des masques par la France et aux recommandations de l'Anses : nos masques FFP2 Made in France ne contiennent pas et n'ont jamais contenu de graphène
This is default text for notification bar