Covid-19 : XBB.1.5 le variant quasi dominant aux États-Unis

Un sous-variant d’Omicron, le XBB.1.5 représente actuellement 40 % des nouvelles contaminations aux États-Unis. Il est en passe de devenir majoritaire dans les prochains jours. Par contre, il circule encore très peu dans l’hexagone.



Le sous-variant XBB.1.5 descend de XBB.1, lui-même descendant de XBB qui est une recombinaison de BJ.1 et BA.2.75. Pour simplifier les choses, XBB.1.5 est le fruit de deux sous-variants d’Omicron. 

 

« Quand une personne est infectée par deux variants en même temps, il peut y avoir échange de matériel génétique provenant d’un variant puis d’un autre au moment de la production de nouveaux virus. Ces nouveaux virus recombinants sont des mélanges des variants “parents” », explique à franceinfo Florence Débarre, chercheuse en biologie évolutive au CNRS.



XBB.1.5 un sous variant très contagieux



Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) suivent l’évolution de l’épidémie de Covid-19. D’après leurs chiffres, lors de la première semaine de décembre, ce sous-variant n’était présent que dans 3,7 % des tests positifs. Au cours de la semaine du 25 au 31 décembre, on le retrouvait dans 40 % des tests positifs.  

 

Et ces chiffres sont largement dépassés dans le nord-est des États-Unis où XBB.1.5 est présent dans 75,3 % des tests positifs.

 

« C’est la première fois qu’un recombinant prend autant de place dans un pays occidental », souligne le directeur de recherche au CNRS Samuel Alizon 

 

Si les contaminations suivent leur cours, XBB.1.5 va devenir dominant très rapidement aux États-Unis. Point positif, il n’y a pas pour l’instant d’indications comme quoi ce sous-variant serait plus dangereux ou virulent que les autres variants de la famille Omicron. 

 

« Il n’y a pas de raison de penser que cela puisse être vraiment différent, mais il n’y a pas encore de données », analyse Florence Débarre, en citant les autorités américaines de santé 

 

En France, le sous-variant XBB.1.5 serait présent, mais à des niveaux très faibles (une quinzaine de cas). Nous ne pouvons donc pas savoir comment la situation va évoluer.

 

Quoi qu’il en soit, avec la situation catastrophique en Chine et l’émergence de nouveaux variants, il conviendra de respecter les gestes barrières notamment dans les lieux clos de forte fréquentation.


Chez AHG Médical – Auriol Masques, nous vous proposons une large gamme de masques chirurgicaux et masques FFP2 fabriqués en France dans nos ateliers d’Occitanie. Tous nos masques répondent aux exigences, règlements et normes en vigueur.



Call Now Button
Conformément à l'interdiction d'utilisation du graphène dans la fabrication des masques par la France et aux recommandations de l'Anses : nos masques FFP2 Made in France ne contiennent pas et n'ont jamais contenu de graphène
This is default text for notification bar