Bill Gates pense que la pandémie de Covid-19 est loin d’être terminée

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, pense que la pandémie liée au Covid-19 va encore affecter durablement nos vies. Il met en garde contre l’apparition de variants qui pourraient être plus contagieux et plus mortels. 

 

Il a déclaré au Financial Times : « Le cauchemar est loin d’être terminé. Il y a un risque supérieur à 5 % qu’un variant encore plus virulent, contagieux et mortel soit généré ».

 

« Il serait fou de voir cette tragédie approcher sans mettre en œuvre les moyens nécessaires pour le bien des citoyens de ce monde. Les montants investis dans les systèmes de santé sont bien trop faibles, le risque de pandémie n’est pas pris au sérieux. Ceci est tragique, car tout cet argent sauve des vies. Une vie sauvée coûte moins de 1 000 dollars. »

 

Pour Bill Gates il faut investir pour éviter une nouvelle pandémie

 

Bill Gates estime qu’il faut investir plus massivement dans la recherche, le développement et la fabrication de nouveaux vaccins qui bloqueraient l’infection et qui protégeraient mieux dans le temps.

 

Sur son compte Twitter, il a indiqué que : « Pour éviter un autre COVID-19 – ou pire – le monde a besoin d’une équipe rémunérée à plein temps dont le seul travail consiste à prévenir les pandémies »

 

Ces déclarations sont explicitées dans son livre « Comment éviter la prochaine pandémie ? » qui sort le 4 mai.

 

Il y insiste sur le fait qu’il serait fortement recommandé de créer une équipe d’experts internationaux composée d’épidémiologistes, mais aussi d’informaticiens. Cette équipe devrait être gérée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin de garantir l’indépendance et la transparence dans les recherches.

 

Le fait de dépenser plus de budgets dans la prévention ainsi que ces plans d’action globale permettraient selon lui d’identifier et d’isoler plus rapidement les menaces. C’est aussi un outil puissant pour prédire d’éventuelles pandémies qui, toujours selon le fondateur de Microsoft, pourraient avoir lieu tous les 20 ans.



Call Now Button
Conformément à l'interdiction d'utilisation du graphène dans la fabrication des masques par la France et aux recommandations de l'Anses : nos masques FFP2 Made in France ne contiennent pas et n'ont jamais contenu de graphène.
This is default text for notification bar