Covid-19 : La France interdit les masques FFP2 contenant du Graphène

Covid-19 : La France interdit les masques FFP2 contenant du Graphène

 

Le graphène est une substance que l’on retrouve dans les masques FFP2 et masques chirurgicaux. Cependant, plusieurs voix se sont élevées en faveur de l’interdiction de ce type de substance dans les masques.

La pandémie de Covid-19 a notamment augmenté l’usage des masques FFP2 et chirurgicaux, au quotidien, que ce soit au travail, dans les transports ou les loisirs et il est essentiel de s’interroger sur l’éventuelle dangerosité du graphène. Les premières versions des masques FFP2 et des masques chirurgicaux, contenaient à l’origine du graphène, substance qui a ensuite été interdite à partir de mai 2021 en France.

 

Qu’est-ce que le graphène ?

 

Le graphène est un nanomatériau que le CNRS définit comme étant un «feuillet de carbone aussi fin qu’un atome». Il s’agit d’un matériau très léger, résistant et conducteur. Le graphène est très utilisé dans l’industrie aéronautique et a des propriétés antivirales, d’après une étude publiée en août 2020.

Le graphène est composé de feuillets carbonés, comparables aux nanotubes de carbones. Une interview dans le journal du CNRS de Alberto Bianco, directeur de recherche à l’institut de biologie moléculaire et cellulaire au CNRS en 2015, définit le graphéne de la manière suivante :

«Ces feuillets d’atomes de carbone ne sont pas fondamentalement différents des nanotubes de carbone, auxquels d’importantes études, dont on peut s’inspirer, ont été consacrées par le passé».

Le graphène est également utilisé dans l’industrie électronique. L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), définit un cadre réglementaire concernant le graphène pour les industriels. Ce matériau est très populaire auprès des industriels chinois pour la confection des masques de protection. Ainsi, le graphène a été très utilisé pour la fabrication de masques FFP2 et des masques chirurgicaux.

 

Le graphène est-il dangereux pour la santé ?

 

Le graphène a récemment été interdit au Canada, après avoir été utilisé abondamment dans la confection de nombreux masques durant l’année 2020. Le graphène avait été utilisé durant l’année 2020, année qui marquait le début de la pandémie. La raison de son utilisation était sa capacité à diminuer la charge virale. De ce fait, le graphène avait été intégré dans les masques FFP2 et dans les masques chirurgicaux, durant les premières vagues de la pandémie de covid-19.

Toutefois, le graphène n’a pas fait l’objet d’une évaluation approfondie, afin de juger de sa potentielle dangerosité sur la santé des individus. Un pays comme le Canada a ainsi interdit les masques qui contiennent du graphène en avril 2021, par précaution.

Cette interdiction a pris effet après le signalement de plusieurs consommateurs sur sa potentielle dangerosité. 4 ONG ont notamment émis des réserves sur le graphène envers la Commission européenne. Ces 4 ONG conseillaient de retirer les masques qui contiennent du graphène par principe de précaution. En effet, en cas d’inhalation de graphène, il y aurait des risques de difficultés respiratoires.

 

La France interdit les masques chirurgicaux et FFP2 contenant du graphène en mai 2021

 

Suite aux multiples signalements concernant la potentielle dangerosité du graphène dans les masques FFP2 et les masques chirurgicaux, la France avait décidé de procéder à son tour à l’interdiction de cette substance après le Canada. Ainsi, deux mois plus tard, c’est au tour de la France d’effectuer des rappels de masques FFP2 et chirurgicaux contenant du graphène. À travers une note publiée le 31 mai sur le site de l’ASNM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament), le principe de précaution est invoqué et la France conseille désormais de ne plus utiliser de masques qui contiennent cette substance.



Call Now Button
Nos articles « masques chirurgicaux » sont conformes aux exigences du Règlement (UE) 2017/745 relatif aux dispositifs médicaux, applicable à partir du 26 Mai 2021 en remplacement de la Directive 93/42/CEE.
This is default text for notification bar