AURIOL, DESTIN D’UNE ENTREPRISE CENTENAIRE

            Pour de nombreux secteurs d’activité, la crise sanitaire représente un nouveau défi professionnel, l’occasion d’une évolution aux niveaux humain et entrepreneurial. C’est le cas de l’entreprise Occitane AURIOL, qui a décidé de se lancer dans la production de masques chirurgicaux 3 mois seulement après le début de l’épidémie.

            Alors comment cette entreprise familiale centenaire est-elle devenue N°1 mondiale de la fabrication de rivets sur le marché aéronautique, tout en parvenant à développer une nouvelle branche de son activité ? Pour le savoir, retour sur l’histoire d’une entreprise visionnaire avec Stéphane AURIOL, co-associé des Ateliers de Haute-Garonne.

            De la mécanique générale à la première place mondiale

            AURIOL, c’est l’histoire d’une entreprise qui voit quatre générations se succéder. Tout commence avec l’arrière grand-père Marcellin, alors mécanicien, qui achète une machine pour fabriquer des rivets lors d’une foire d’exposition.

            Après plusieurs décennies de développement et de spécialisation en ingénierie, l’entreprise produit des rivets pour l’aéronautique et commencera à les exporter aux Etats-Unis dans les 1970, avant d’étendre, dans les années 2000, son activité à d’autres types de visseries destinées à l’aviation. Aujourd’hui leader mondiale, AURIOL fournit des avionneurs dans 45 pays, notamment en Asie.

            Survient alors la pandémie. Alors que des rapatriements ont lieu sur tous les continents, l’entreprise doit envoyer des pièces de rechange en urgence, au risque de voir les avions et leurs passagers « rivés » au sol… Comme le dit Stéphane AURIOL : « Il y a un parallèle entre le textile et l’aéronautique : la visserie peut se comparer aux fils de tissu, minuscules mais sans lesquels il n’y a pas de vêtement possible. Dans un avion, c’est la même chose, le rivet est fondamental. »

            Relever le défi de l’adaptabilité

            Etait-ce un signe ? En tout cas, la situation ne laisse pas indifférents les quatre frères et sœur associés qui voient une opportunité face au manque de masques disponibles. Après quelques recherches, l’évidence est là : qu’il s’agisse de fabriquer des masques ou des rivets, c’est la même méthode qui s’applique. Comme l’indique Stéphane AURIOL : « C’est quasiment le même métier : la confection d’un produit de grande technicité qui se fait en très gros volume et générant peu de marges. »

            La recette qui marche ? Une intégration verticale et l’automatisation des lignes de production. Mais ce n’est pas tout. Après environ 4000 heures de préparation et de travail, la production des masques AURIOL est lancée le 15 juin dernier. L’entreprise investit immédiatement dans l’achat de ses propres machines afin de produire les masques au sein de ses ateliers et de fournir un produit Made in France de qualité. Ainsi, les masques AURIOL sont homologués et labellisés Origine France Garantie.

            Incarner les mêmes valeurs, même cent ans après

            Aujourd’hui, les Ateliers de Haute-Garonne ont une capacité de 30 millions de masques chirurgicaux et de 5 millions de masques FFP2 mensuels. L’avantage de posséder ses propres moyens de production est de pouvoir agir à tous les niveaux de fabrication ; donc d’obtenir le produit fini souhaité. Aussi l’accent a-t-il été mis sur la légèreté et le confort, et de nouveaux ateliers d’une surface de 10 000 m2, également situés en Occitanie, sont en cours d’installation.

            L’entreprise AURIOL s’est toujours démarquée par sa capacité à s’adapter aux événements et aux besoins du marché. Avec l’idée d’inscrire leur activité dans la durée et l’envie de devenir une référence dans la fabrication de masques, les co-dirigeants ont misé sur les qualités qui ont permis à l’entreprise familiale de se hisser au sommet d’un savoir-faire industriel. Si l’on devait nommer celles-ci il s’agirait, d’après Stéphane AURIOL, de l’agilité, de la persévérance et de la technicité. On ne doute pas que le défi sera relevé !



Call Now Button
Conformément à l'interdiction d'utilisation du graphène dans la fabrication des masques par la France et aux recommandations de l'Anses : nos masques FFP2 Made in France ne contiennent pas et n'ont jamais contenu de graphène.
This is default text for notification bar